Sélectionner une page

Alors que les remontées mécaniques viennent tout juste de fermer pour la saison, l’heure est au bilan : fréquentation, satisfaction client, grands évènements.. Cet hiver de reprise et d’anniversaire aura été à la hauteur des attentes pour les acteurs du territoire, malgré un enneigement timide.

Retour au ski : les clients ont été au rendez-vous !

Après un hiver sans remontées mécaniques, la « soif de ski » s’est confirmée dès l’ouverture des pistes, le 4 décembre à Serre Chevalier Vallée. Les skieurs ont été au rendez-vous tout l’hiver, et ravis de retrouver les joies de la glisse et de la montagne.

Le ski alpin et son économie demeurent le moteur majeur pour toute la vallée ; malgré des chutes de neige peu abondantes, le domaine a su entretenir tout au long de l’hiver des pistes d’excellente qualité, et ce jusqu’au 24 avril.

« Nos clients sont revenus pour faire du ski, nous sommes très contents de les avoir retrouvés. Bien que cet hiver ait été l’un des moins enneigés, nous avons prouvé que le savoir-faire et les technologies permettent de faire une saison de ski normale ; le domaine skiable s’est montré résilient à des quantités de neige plus faibles que la moyenne » explique Patrick Arnaud, directeur de Serre Chevalier Vallée Domaine Skiable.

Côté ESF, cette saison de reprise a été « satisfaisante malgré le contexte sanitaire encore bien présent et un enneigement peu abondant », selon Fabrice Lemaire, Président des ESF de Serre Chevalier Vallée. « Les vacances scolaires ont été très bonnes et bien équilibrées, grâce à un calendrier favorable pour nous (pas de chevauchement des zones B et C). »

80 ans de la station : des festivités inédites et un public séduit

Cet hiver a marqué le retour au ski, mais aussi la célébration des 80 ans de Serre Chevalier. L’occasion pour la vallée de proposer à ses visiteurs une série d’évènements d’envergure sur chacune des communes : un « show sous les étoiles » qui a fait l’unanimité à Briançon, un feu d’artifice XXL avec le DJ Djibril Cissé aux platines à Chantemerle, une ambiance survoltée à La Salle les Alpes pour le DJ Set de The Avener et pour finir le grand spectacle « féérie des eaux », chères au Monêtier les Bains, pour clôturer cet hiver de célébrations avec le DJ Laurent Wolf. Sans oublier la célébration historique du 21 décembre, 80 ans jour pour jour après l’inauguration du téléphérique de Chantemerle en 1941.

Des évènements qui ont su rassembler plusieurs dizaines de milliers de personnes tout au long de l’hiver et animer avec succès les périodes de vacances scolaires, alors que toute la vallée s’est habillée aux couleurs des 80 ans, faisant honneur aux pionniers de la station.

Cet anniversaire a également permis une prise de parole supplémentaire et efficace dans les médias nationaux et internationaux, mettant en avant ces festivités inédites, et rappelant les points forts de la station, son domaine skiable, son engagement dans la transition écologique ou encore la diversité des activités sportives et culturelles proposées.

Retour en images sur ces grandes célébrations :

Une belle fréquentation globale, malgré une fin de saison plus calme

Après les durs contrecoups du COVID pour le tourisme hivernal, cet hiver a été celui de tous les défis, notamment celui de retrouver une fréquentation « normale », malgré les contraintes sanitaires toujours présentes.

Les chiffres sont globalement positifs, et quasi-normaux (en comparaison avec la saison 2018-2019), avec un taux d’occupation moyen de 61,5% de décembre à avril (source G2A).

La fréquentation pendant les périodes de vacances scolaires a été excellente, notamment les vacances de Noël/Jour de l’an et février, où elle a été dense et équilibré, avec près de 90% de taux d’occupation.

Selon l’association de commerçants Pro Serre Che, « cette saison d’hiver s’est déroulée de manière satisfaisante sur le plan de l’activité économique : les touristes ont répondu présents et l’ensemble des acteurs économiques a bien travaillé cet hiver ».

Le remplissage a tout de même été plus faible sur les périodes hors vacances et cette fin de saison, notamment du fait d’une présence moindre des étrangers liée au contexte sanitaire, et des conditions d’enneigement perçues comme peu motivantes, malgré le travail remarquable des équipes du domaine skiable sur le damage et l’entretien des pistes. Par ailleurs, les timides chutes de neige ont contraint les activités hors ski en vallée (chiens de traineaux, raquettes, karting sur glace..) à terminer la saison plus tôt qu’espéré. Ce recul sur la fréquentation de fin de saison s’est par ailleurs fait ressentir sur les différents massifs français.

Malgré la réouverture des remontées mécaniques, la gestion de la saison s’est avérée délicate du fait des mesures covid changeantes qui sont venues perturber les recrutements, ont contraint l’annulation de certains évènements et freiné les réservations ou généré des annulations (notamment de la part de la clientèle britannique).

Tous les acteurs sont d’ores et déjà mobilisés pour la préparation d’une belle saison d’été émaillée de nombreux événements importants, notamment le Tour de France les 13 et 14 juillet prochains.