Sélectionner une page

À Serre Chevalier Vallée Briançon dans les Hautes-Alpes, la montagne et ses habitants apportent leurs spécialités culinaires. Quelques idées de spécialités gastronomiques pour ceux qui y passeront leurs vacances cet été.

Tourtons et ravioles du Champsaur

Originaires du Champsaur, les tourtons sont de petits pâtons frits garnis de tomme, d’oignons, de pommes de terre ou d’épinards. Ils peuvent être consommés seuls ou avec des salades de viande et de légumes. Pour le dessert, ils sont remplis de pommes ou de prunes. Les raviolis au Champsaur ressemblent à des boulettes faites avec des pommes de terre, des macaronis au fromage et un œuf au plat. Ils se consomment en entrée ou en plat principal avec de la viande. Certains sont servis avec de la confiture de framboise ou du miel.

Miel de Mélèze

L’entreprise familiale, qui appartient à 3 générations d’apiculteurs, est aujourd’hui dirigée par Laurent. Situées au pied du col du Lautaret, les abeilles passent l’été à se nourrir de la flore exceptionnelle de cette montagne. En juillet et août, le rucher est visité deux fois par semaine. Les mielleries proposent des produits (miels de montagne, de mélèze, de lavande et d’acacia, voire cire d’abeille et propolis).

Le bleu de pra long

À 30 ans, Chris, Julia et leurs enfants élèvent une vingtaine de vaches (race brune des Alpes) sur une ferme biologique. Les animaux sont situés au cœur des coteaux de la région de Serre Chevalier Vallée et disposent de 20 hectares de pâturages à proximité de la ferme et d’une estive d’environ 100 hectares en forêt (mélèze) à 2 km de la ferme.

Le lait est transformé à la fromagerie de la ferme et le produit est vendu directement au marché, Biocoop et magasins bio, mais aussi aux restaurants.

Baiser du diable

Les amateurs de fromages affinés, et encore moins de fromages bien faits, adoreront le Baiser du Diable, un fromage bleu très délicat de la vallée du Queyras dans les Hautes-Alpes. Ce n’est pas le seul fromage de Haute-Alpe à déguster : il existe près d’une centaine d’appellations qui héritent d’une longue tradition et d’un savoir-faire montagnard. Tomme du Champsaur, Fontu du Queyras, tomme du Devoluy, Monteglin, tomme de l’Ubaye, tomme de Baumugnes… autant de fromages caractéristiques, authentiques et originaux de bovin ou de brebis. Bref, ce sont des spécialités gastronomiques serre Chevalier.

Le Pavé de la Guisane

À l’entrée du petit village de Guibertes sur la commune de Monêtier Les Bains, Franck et Odile gardent un troupeau de brebis dont le lait sert à produire des fromages frais, demi-secs et secs et le fameux Pavé de la Guisane vendu à la bergerie. On y trouve aussi les produits des cochons et canards élevés à la ferme : jambons, saucissons, confitures, pâtés cuisinés, conserves…

Ganache au chocolat

La chocolaterie artisanale de Grégory a ouvert cet hiver, et toute la préparation se fait dans un laboratoire derrière le magasin. Variété de chocolats, guimauves, gelées ou pâtes à tartiner, c’est un incontournable gourmand !

Brioche au praliné

Autre spécialité montagnarde importante des Alpes : la brioche aux pralines, ou brioche de Saint-Genix. Elle est née en 1880 de l’imagination du pâtissier Pierre Labully, lorsqu’il eut l’idée d’ajouter des pralines à la brioche (fabriquée sur place). Le pari a été réussi ! La brioche était d’une jolie couleur rose et les pralines fondaient et sentaient bon. Il stockera également ses créations sous son nom Labully Cake. Aujourd’hui, sans passer par Saint-Genix-les-Villages (anciennement Saint-Genix-sur-Guiers), impossible de ne pas s’arrêter à la pâtisserie Labully pour déguster cette fameuse brioche pralinée !